L’âge moyen des parlementaires suisses

[Update 28.02.2016] L’ancienne interface n’existe plus (et donc quelques liens ci-dessous ne sont plus valides). Les données précédemment disponibles sont sensées être accessibles via le nouveau portail Open data de la Confédération.

Comment l’âge moyen des parlementaires fédéraux varie-t-il de 1848 à nos jours ? Il y a des variations manifestes : comment les expliquer ? Et comment l’âge moyen varie-t-il en fonction des cantons, des groupes politiques et des genres ?

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, je tenterai d’y répondre avec les données présentées ci-après !

Contexte

À la suite du hackathon consacré aux élections fédérales 2015 organisé dans les locaux du Temps les 4 et 5 septembre 2015, le groupe auquel j’appartenais a récupéré de nombreuses données mises à disposition par la Chancellerie fédérale, certaines faciles à obtenir, d’autres moins.

Presque tout est ici.

Le résultat le plus visible de notre travail est une interface de consultation des interventions faites au Conseil national depuis la session d’hiver 1995. En voici un exemple :

La fréquence d’apparition des mots “Europe” et “Europa”. Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Cliquer ici pour être renvoyé à cette recherche.

Nous avons aussi commencé à construire un réseau représentant à qui les parlementaires1Cette expression regroupe pour tout l’article femmes et hommes parlementaires. J’ai essayé d’équilibrer masculin et féminin dans l’article. s’adressent, et nous avons récupéré des informations sur les intervenants afin de compléter notre base et permettre de trier les interventions par canton, par groupe politique, ou tout simplement par intervenante.

Les «biographies» des parlementaires

En plus des transcriptions des interventions utilisées dans l’outil ci-dessus, la Chancellerie fédérale met à disposition un historique des votes nominaux, ainsi que des informations biographiques sur les conseillères nationales, les conseillers aux États et les conseillères fédérales. Elle a créé une interface (API) permettant d’obtenir efficacement ces informations (son mode d’emploi). Nous l’avons utilisée pour extraire toutes les informations biographiques disponibles et les stocker dans notre repository. Elles sont également disponibles à la consultation (et au téléchargement) ici.

Pour illustrer ceci, voici comment se présente la page consacrée à l’ancien conseiller national Pierre Aguet2Choisi comme exemple car il porte le numéro 1 dans l’annuaire du Parlement., suivie de sa page contenant l’information brute. On y accède respectivement avec les URLs :

http://www.parlament.ch/f/suche/pages/biografie.aspx?biografie_id=1

http://ws.parlament.ch/councillors/1

aguetWeb
Page de Pierre Aguet dans l’annuaire du Parlement fédéral.
Données biographiques de Pierre Aguet dans l'API
Données biographiques de Pierre Aguet dans l’API.

En partant de ces éléments3Le script n’apparaît pas encore dans le repository au moment de la rédaction de ce billet., j’ai pu extraire grâce à R les informations nécessaires4Merci jsonlite. au calcul des âges5Merci lubridate. des parlementaires à n’importe quel moment des législatures dans lesquelles elles étaient élues, puis représenter cette information visuellement6Merci ggplot2..

L’âge du Parlement en fonction du temps

Il existe de nombreuses manières de représenter l’âge des parlementaires. Ici, je présente l’âge moyen de tous les parlementaires, recalculé chaque mois depuis la création du Parlement fédéral en 1848 jusqu’à aujourd’hui. Le Conseil national comprenait 111 parlementaires à sa création, pour progressivement en atteindre 200 en 1962, une quantité qui n’augmentera plus. Le Conseil des États comprend 44 sièges depuis 1848, puis 46 à la création du canton du Jura.

L’image ci-dessous permet d’observer les variations dans l’âge moyen des parlementaires, certaines étant importantes. Cliquer sur l’image permet d’accéder à une version de meilleure qualité où les échelles en abscisse et en ordonnée sont égales (un intervalle de dix ans sur «l’axe x» est aussi long sur «l’axe y»), permettant une meilleure compréhension.

L’âge moyen des membres du Parlement fédéral entre le 6 novembre 1848 et le 29 novembre 2015.

Dans cette image, nous observons tout d’abord un motif périodique sur la droite. Les législatures se font sur une période de quatre ans à partir de 1931 (avant, la période était de trois ans) et sont bien délimitées dans le graphique sous la forme d’une période de croissance globalement régulière suivie d’une chute correspondant au remplacement d’une partie des parlementaires lors de l’élection suivante.

Avant 1931, il est difficile d’observer des motifs récurrents aussi clairement, bien qu’on observe des chutes plus ou moins importantes correspondant aux élections de 1922, 1925 et 1928. Il y a plusieurs pistes pour expliquer ceci. Tout d’abord, à la suite d’une initiative populaire, l’élection au Conseil national passe en 1919 d’un scrutin selon un système majoritaire à un scrutin selon un système proportionnel. Ceci semble avoir comme effet de rajeunir l’Assemblée fédérale (4.98 années entre novembre et décembre 1919, c’est la plus importante différence en 167 ans), mais aussi d’introduire un rajeunissement régulier des parlementaires, le Parlement ayant tendance avant cette date à ne jamais cesser de vieillir7D’ailleurs que se serait-il passé sans cette initiative populaire ? Une question pour le subreddit shittyaskscience..

Attention aux effets d’optique en lisant le graphique : on pourrait penser que les viennent-ensuite arrivant en cours de législature rajeunissent systématiquement le Parlement. Mais, dans un tel graphique où la tendance est dans l’ensemble croissante, il est beaucoup plus facile d’observer une diminution qu’une augmentation. Par exemple, entre le 1er décembre 1861 et le 13 janvier 1862, cinq conseillers aux États le quittent et huit y entrent.

Les conseillers sortants sont :

Les conseillers entrants sont :

Extrema

En s’intéressant aux valeurs extrêmes, on observe d’autres effets intéressants. Lors des périodes d’élection, on entend régulièrement que le parlement est très/trop âgé. Il semblerait que cela soit mieux de nos jours (54 ans et huit mois de moyenne à la fin de la législature 2011-2015) qu’en 1964 (moyenne d’âge à 58 ans et quatre mois à fin novembre), qu’en 1963 (58 ans et trois mois à fin novembre), ou qu’en 1917 (57 ans et neuf mois à fin novembre 1917), à une époque où l’espérance de vie est clairement inférieure à aujourd’hui.

À l’inverse, l’Assemblée n’a plus jamais été aussi jeune que peu après sa création : début août 1849, la moyenne d’âge est de 42 ans et 5 mois. En juillet 1863, elle passe pour la première fois la barre des 50 ans, et c’est en août 1883 qu’elle sera pour la dernière fois sous les 50 ans d’âge moyen. Soit il y a 132 ans.

Update (19 novembre 2015)

Suite à une suggestion de @fraganddrink, voici un gif animé des densités des âges au Parlement entre 1848 et 2014 (prises à chaque fois au milieu de décembre).

Les densités des âges au Parlement de 1848 à 2014

Suite et fin

Une seconde partie devrait suivre avec des comparaisons des âges par groupe politique, par canton (si pas trop «bruyant»), par genre (depuis 1971…), par chambre (National vs. États) et au sein et entre chaque législature.

N’hésitez pas à poster des commentaires et prolonger la discussion ci-dessous !

Merci à Benoît Perrier et Alberto Mocchi pour leurs remarques sur ce papier et des propositions pour la suite à lui donner.

Footnotes   [ + ]

1. Cette expression regroupe pour tout l’article femmes et hommes parlementaires. J’ai essayé d’équilibrer masculin et féminin dans l’article.
2. Choisi comme exemple car il porte le numéro 1 dans l’annuaire du Parlement.
3. Le script n’apparaît pas encore dans le repository au moment de la rédaction de ce billet.
4. Merci jsonlite.
5. Merci lubridate.
6. Merci ggplot2.
7. D’ailleurs que se serait-il passé sans cette initiative populaire ? Une question pour le subreddit shittyaskscience.

Leave a Reply

3 Comments on "L’âge moyen des parlementaires suisses"

Notify of
avatar
Nico
Guest

Joli travail !

Prochaine étape, deux graphes représentant l’âge moyen des conseillers pendant une législature par parti politique et par canton…

Alberto
Guest

Article très intéressant et bien rédigé !

Il me semble important – comme tu le fais – de corréler âge des parlementaires et espérance de vie. Avoir 50 en 1880 ou en 2015, ce n’est pas la même chose. Une piste de poursuite de la réflexion pourrait donc être celle de comparer l’âge moyen du parlement ces 150 dernières années avec l’âge moyen de la population.

Je constate par ailleurs que l’abaissement de l’âge de la majorité politique de 20 à 18 ans au début des années 1990 ne s’est pas traduit par un abaissement de l’âge moyen des parlementaires. Un corps électoral légèrement plus jeune n’a donc pas élu un Parlement légèrement plus jeune…

wpDiscuz